L'ancienne ardoisière de Malhanté

Auteur : Grégoire Pagnier

Le site correspond à un verdou (tas de déblais d'extraction) d'une ancienne ardoisière exploitant la veine Renaissance.

 

Cette veine, pluri-décamétrique, correspond au Membre de la Renaissance, de la Formation des Quatre Fils Aymon (ancien Devillien supérieur) rattachée au Groupe de Deville (ancien Devillien).

Parmi les déblais, on peut récolter de nombreux échantillon d'ardoise verte à magnétite.
L'observation de ce schiste à la loupe et au microscope montre que cette ardoise est criblée de minéraux de magnétite (Fe3O4) de 1 à 2 mm. Leur forme octaèdrique et leur éclat métallique sont nettement visibles sur cassure fraîche perpendiculaire au plan de schistosité.

 

L'observation de ce schiste au microscope montre dans certains plans de schistosité (s1) des ombres de pressions asymétriques (flèches) de quartz et de chlorite de part et d'autres des minéraux de magnétite.

 

La présence de cristaux de magnétite est l'expression d'un épisode tectono-métamorphique pré-orogénique varisque qui a affecté ces roches (+ d'infos sur cet épisode tectono-métamorphique).