Pic de Vissou

Auteur : J.J.Dides

CE SITE EST FRAGILE : PRESERVEZ-LE !

 

L'ascension du pic de Vissou permet l'étude d’une série sédimentaire océanique de 300 m d'épaisseur, d'âge dévonien à carbonifère. (L'ensemble est inversé et interprété comme un olistolite).

Vue d'ensemble (face Sud)

Falaise (face Sud)

Carrière de "marbre" (face Nord)

Goniatites

Orthocères

Trilobites (détails)

Encrines

Polypiers

Localisation du site

 

Département : Hérault
Commune : Cabrières
Lieu dit :
Pic de Vissou

Carte I.G.N. 1/25000
2643 OT

Carte Géologique 1/50000
Lodève 989

 

 

Accès

Face Sud : depuis la D15, de Cabrières à Villeneuvette, juste avant le pont sur la Boyne, s'engager sur le chemin de terre carrossable qui longe la Boyne. Traverser (à 1 km) le gué sur la Boyne et quitter (à 300 m) ce chemin pour un sentier qui s'élève, plein nord et pleine pente, en direction du Pic . Le sentier s'oriente ensuite (côte 230), direction NW, vers un col situé à l'ouest et en contrebas du sommet du pic. De ce col on peut gagner le sommet du pic par la crête.

Face Nord : depuis la D908, de Bédarieux à Clermont l'Hérault, s'engager, au lieu dit "Les Plots", sur un large chemin de terre carrossable qui arrive au sommet du pic. Dans le premier virage (côte 301) un sentier mène à la carrière de marbre. Depuis l'extrémité ouest de la carrière, un autre sentier, plus étroit, monte au sommet du pic.

L'accès par la face Sud permet de recouper rapidement, dans un paysage minéral, tous les niveaux de la série, qui affleurent nettement.

L'accès par la face Nord, moins pentu et couvert d'une végétation dense, n'offre des affleurements qu'au niveau de la carrière et en bordure du chemin.

 

Activités envisageables

Objectif : 

L'enregistrement sédimentaire fournit des indicateurs variés, témoignages de variations climatiques, eustatiques ou paleogéographiques, de l'expansion océanique, de mouvements tectoniques, etc.
L'analyse d'une série sédimentaire trouve donc sa place dans divers thèmes de l'enseignement des sciences de la Terre : 

  • cycle 4 : évolution des paysages (les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer des éléments de paysages anciens).

  •  1°S : tectonique des plaques (la nature des roches sédimentaires des marges et des fonds océaniques : enregistrement de l'histoire d'un océan.

 

Matériel  :

altimètre / extrait de carte topographique , marteau, loupe, flacon d'acide, lame de verre, fiche d'identification des principales roches sédimentaires, planche de détermination de quelques fossiles marins de l'ère paléozoïque

 

Pistes d'exploitation pédagogique :

    Décrire une série stratigraphique

    Depuis un point offrant une vue d'ensemble du pic de Vissou (face Sud), réaliser un schéma représentant les différentes unités stratigraphiques visibles dans le paysage.

    Lors de l'ascension du pic de Vissou,

                - Identifier roches sédimentaires et fossiles rencontrés :caractériser les lithofaciès successifs

                - Relever les altitudes permettant d'évaluer l'épaisseur de chaque niveau de la série sédimentaire

    Proposer une reconstitution paléoenvironnementale

    Construire la colonne stratigraphique décrivant l'ensemble de la série sédimentaire (voir l'onglet "Pour comprendre ...")

    Reconstituer les environnements de dépôt de chaque niveau de la série (en utilisant les documents suivants, par exemple)

     

    Conditions de la sédimentation océanique - Principaux types de faciès sédimentaires

    Variations de nature de la sédimentation profonde océanique (impact des facteurs bathymétriques, géographiques et tectoniques)

     

    Interprétation

     

    L'ascension du pic de Vissou permet l'étude d'une série sédimentaire océanique, de plus de 300 m d'épaisseur :

     

    La série sédimentaire, d'âge paleozoique (dévonien moyen d3-4 à carbonifère inférieur h2b), est ici inversée ...

    Nous sommes à l'extrémité orientale du versant sud de la Montagne Noire, ensemble géologique constitué de l'empilement de nappes de charriage hercynien (voir nappe du Mont Peyroux).
    Dans le secteur de Cabrières affleure principalement un flysch, d'âge viséen (h2b), incluant de nombreuses lentilles, d'âge et de nature variés. L'ensemble est interprété comme un olistostrome.Des blocs de plus grande dimension, en position normale ou en position inverse, comme celui du pic de Vissou, reposent sur le flysch viséen et forment les reliefs les plus élevés du secteur. Ces blocs sont interprétés comme des olistolites, ennoyés dans l'olistostrome.


    Olistostrome = accumulation de terrains empruntés au front d'une nappe de charriage, au cours de sa mise en place dans un bassin sédimentaire, par suite de leur glissement gravitaire sur le fond de ce bassin.
    Olistolite = gros bloc emprunté à cette masse glissée, emballé dans le sédiment en cours de dépôt.
    ("Dictionnaire de géologie - Foucault, Raoult - Ed.Dunod 2001 " )

     

    Pour en savoir plus ...

    • Notice de la carte géologique 1/50 000 de Lodève - BRGM 1982 (la série sédimentaire du pic de Vissou y est décrite avec précision).
    • Expositon permanente "Géologie des monts de Cabrières", à l'espace muséographique de la cave coopérative de Cabrières.
    • Sentier de découverte du pioch de Jaffret,, au départ de la cave coopérative de Cabrières.

    Extrait de la carte géologique 1/50 000 de Lodève - BRGM 1982